Cartier, le joaillier des rois et des stars

Cartier

Publié le : 29 octobre 20225 mins de lecture

Symbole du luxe français, Cartier est une joaillerie reconnue dans le monde entier. Avec des modèles élégants et raffinés, les bijoux signés Cartier constituent un meilleur choix pour de nombreuses cours royales en France, surtout à partir de 1847. Depuis, la maison est effectivement une joaillerie des empereurs. Aujourd’hui, elle devient aussi la joaillerie préférée des stars et gagne une grande notoriété mondiale. Mais vous pouvez aussi offrir une bague Cartier à une personne qui vous est chère pour lui faire plaisir avec ce bijou des rois et des stars. Un petit aperçu de la maison et ses succès pourrait vous aider à connaître encore plus les joailleries des rois et des stars.

 

Joaillerie de luxe français.

 

Un succès d’histoire familiale, la joaillerie Cartier est fondée par un Français, Louis François Cartier en 1847. Puis son fils Alfred l’a développé, et succédé par ses trois fils qui sont Louis, Pierre et Jacques. Elle est rendue célèbre à la cour de Napoléon III, tout particulièrement qu’elle rend service à l’épouse de l’intendant des beaux-arts, la comtesse de Neuwerkerke. La maison a réussi aussi à vendre 200 pièces de bijoux personnalisés à la fille de Jérôme Bonaparte, la princesse Mathilde. Et quand l’impératrice Eugénie, la cousine de la princesse, se procure d’un service à thé, l’entreprise Cartier est manifestement lancée et s’installe pour la toute première fois en 1899 à Paris. Depuis, la grande maison Cartier a su créer de magnifiques bijoux de toutes sortes qui ont marqué l’histoire de la bijouterie de luxe français. Vous pourrez tomber par exemple sur la bague Cartier ou le bracelet Cartier d’occasion, toujours avec des matériaux valeureux et de qualité. Pour trouver plus d’informations, visitez le site 58facettes.fr.

 

Joaillier des rois à joaillier réputé universellement.

 

Lors du couronnement du roi Édouard VII en 1902, le fils cadet d’Alfred, Pierre Camille Cartier ouvre une joaillerie annexe à Londres. L’occasion est fructifiante, car le roi commande jusqu’à 30 tiares et donne à Cartier son tout premier brevet en tant que fournisseur officiel de l’empereur d’Angleterre en 1904. Cartier a été surnommé « le joaillier des rois et le roi des joailliers » à cette époque. Plusieurs empires royaux du monde imiteront la maison en accordant d’autres brevets. En 1909, le fils d’Alfred Cartier ouvre une nouvelle boutique à New York, notamment dans un hôtel particulier situé à la 5e avenue, numéro 712. L’échange avec une riche cliente, Maisie Plant, commence à ce moment. Il s’agit d’une commercialisation d’un collier de perles à un prix d’environ un million de dollars. Plus encore, la maison crée une horloge majestueuse en bronze agrémentée du coq français et de l’aigle américain. En 1917, suite d’un échange avec la maison de Morton F. Plant sur un collier de perles, la joaillerie sera déplacée à la 5e avenue, numéro 653.

 

Emblèmes d’amour pour les couples de stars.

 

Moins remarquable, mais plein de complicité, lors des fiançailles de Grace Kelly, le prince Rainier III lui offre une bague Cartier en diamant de la taille d’une émeraude. Suite au mariage des deux amoureux, la comédienne devient Princesse de Monaco. Sur son portrait officiel, elle a sur son poignet un bracelet en diamants et un diadème à clips orné de rubis et de diamants sortis de la maison Cartier. Un signe de puissance par excellence, le diadème de la joaillerie des rois impressionne aussi les unions Windsor. Le modèle acheté par le futur George VI est serti au total de 888 diamants de type baguettes et brillants. Ce diadème fut donné à la duchesse d’York, puis sera offert à Elizabeth pour son anniversaire à l’âge de 18 ans. Ce sobre bijou prend encore sa mesure, soixante-sept ans plus tard, notamment à l’occasion du mariage de Kate Middleton et du prince William. En plus des diadèmes sur la tête, Meghan Markle porte à son tour un bracelet et une boucle d’oreille Cartier.

Plan du site